SURNOM
Labroussaille

DATE DE NAISSANCE
23 août 1835

MÉTIER — PROFESSION
Ouvrier agricole

RÉSIDENCE
Côte Saint-Ambroise
Censive 2330

LIEU DE NAISSANCE
Prologue

POIDS
165 livres

TAILLE
5 pieds et 10 pouces

PÈRE — MÈRE
McLean, Sean
McCurdy, Letitia


FRÈRE(S) — SOEUR(S)
Susannah

ÉPOUX — ÉPOUSE
Célibataire

Henry-Firmin McLean


Henry-Firmin McLean est ouvrier agricole, c’est-à-dire qu’il travaille pour les cultivateurs de Prologue qui ont besoin d’aide. Selon les saisons, il aide aux labours, aux récoltes ou à la fenaison. On l’engage aussi, l’été, pour faire des clôtures et l’hiver pour bûcher. Il déteste charroyer et épandre le fumier. Il n’est d’ailleurs pas le seul; c’est probablement pour cette raison que bien des cultivateurs lui confient souvent ce travail.

Henry-Firmin McLean est un habile constructeur de petits bateaux, de toupies et d'animaux en bois. Il fabrique aussi de magnifiques sabots de bois et, en utilisant des branches de merisier ou de cerisier, des petits sifflets qui laissent échapper des sons stridents.

Henry-Firmin aime observer les étoiles. Cela lui donne à rêver de voyages dans les Vieux Pays, l’Afrique et l’Orient. En attendant, il a demandé à monsieur Eustache Lavoie de l’engager sur sa goélette l’Anabelle, question de voir un peu ce qui se passe ailleurs.

Henry-Firmin est ami avec Clothilde Marchand car, contrairement à bien des filles du village, elle ne se cherche pas un amoureux. Ils semblent faire bon ménage tous les deux car le jeune McLean est souvent perçu comme un être inconscient, insouciant et étourdi.