SURNOM
Jolicoeur

DATE DE NAISSANCE
29 juin 1814

MÉTIER — PROFESSION
Cuisinier

RÉSIDENCE
Côte Sainte-Justine
Manoir seigneurial

LIEU DE NAISSANCE
Prologue

POIDS
155 livres

TAILLE
5 pieds et 6 pouces

PÈRE — MÈRE
Borduas, Firmin
Gadouas, Rachel


FRÈRE(S) — SOEUR(S)
Éléonore, Jacques, Jean-Baptiste, Séraphin, Théodore, Fortunée, Rufine

ENFANTS
Cyprien

Hilaire Borduas


Hilaire Borduas est cuisinier au manoir de Prologue. C’est là un poste très important. Considéré comme le «mouton noir» de la famille parce que son comportement laissait à désirer, il est parti pour les chantiers dès que l’occasion s’est présentée. Assigné aux cuisines comme aide-cuisinier, il avait la responsabilité de la maintenance des feux et du lavage de la vaisselle. Par la suite, on lui a confié la préparation des déjeuners. Avec les années, sous les ordres du vieux Aldège Laframboise, il a appris la cuisine et tout ce qui est nécessaire à la préparation et au dépeçage des viandes.

Hilaire peut aussi bien concocter du sirop à «la crotte de mouton» pour soigner la coqueluche, du sirop de vinaigrier pour soigner le rhume, distiller du « p’tit blanc » pour soigner le moral ou préparer un pâté de gibier sauvage pour les hôtes du seigneur.

Hilaire est à l’emploi de la famille seigneuriale depuis plusieurs années malgré son passé tumultueux qui fait encore jaser. Aux dires du seigneur Gonzague Prologue, Hilaire est un excellent cuisinier qui honore sa maison et dont il peut être fier.

À le voir aujourd’hui, le front ainsi dégarni, il est difficile d’imaginer qu’il était, dans sa jeunesse, l’un des plus grands séducteurs de tout le territoire de la seigneurie.